N4 : match nul au bout du suspense

Pour la troisième ronde, nous recevions nos sympathiques voisins Mussipontains qui alignaient pour l’occasion leur redoutable équipe-type. De notre côté, nous avions du composer avec les indisponibilités de plusieurs de nos titulaires mais qu’à cela ne tienne, deux courageux joueurs se sont portés volontaires pour relever le défi d’un match de N4 Lire la suite

R1 : une deuxième belle victoire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous derrière Ludovic, notre fer de lance de l’équipe, nous affrontions l’équipe 4 de Seichamps. Cette fois, sur le papier, nos Elo étaient un peu supérieurs, néanmoins, comme dans tout sport, rien n’est jamais fait tant qu’on n’a pas signé les feuilles de parties. Jan ayant emporté son doudou fétiche, nous avions comme un joueur de plus.

C’est Yann qui marqua le premier. Après avoir craint de se faire enfermer la dame, il trouva finalement un mat et l’emporta soulagé.
Sur les échiquiers de Jan et Gaël l’attaque était vive et ils ne tardèrent pas non plus à l’emporter. Par contre de son coté, Ludovic avait toutes les pièces de son adversaire braquées sur son roque. Attaque qui réduisit le score à 3 à 1.
Ne restaient que Delphine et moi, dans des positions égales matériellement et positionnellement, enfin, selon moi…. Pour le gain de la rencontre, nous avons toutes 2 proposé nulle. Propositions déclinées par nos adversaires qui devaient jouer pour le gain.
Finalement, Delphine faisait nulle et je l’emportais. 2’me victoire de notre équipe: 4 à 1. Nous voila pour l’instant premier du groupe, ça met un peu de pression et c’est ça qui fait le plaisir de jouer aussi.
Pour finir: un grand merci au club de Seichamps pour son accueil toujours aussi chaleureux.
Capitaine Cat.

D1 : victoire pour nos 4 mousquetaires

Pour la deuxième ronde de Départementale 1, nous avons aligné hier une très jeune équipe composée d’une poussine et de trois pupilles. Nous accueillions au club nos toujours aussi sympathiques voisins Seichanais. Difficile de faire un compte-rendu détaillé puisque je jouais en même temps pour notre équipe de N4, alors voici un bref résumé du déroulement du match.

Pour les matchs aller, les deux équipes se sont neutralisées 2-2 avec 2 victoires pour Iris et Adrien tandis que Come et Ulysse ont du s’incliner.
Le temps d’ajuster la mire et nos jeunes joueurs ont alors été irréprochables en scorant 4/4 lors des matchs retour!

Bravo à tous les quatre! 🙂

N4 : une belle victoire à domicile

Pour la deuxième ronde du championnat interclubs, nous affrontions hier après-midi au club nos voisins Vandopériens.

Avec 200 Elo de plus sur chaque échiquier, nous faisions office de favoris pour ce match mais notre jeune équipe devait prendre garde à ne pas pêcher par excès de confiance.

A l’échiquier 3, Camil a joué toute sa partie en affichant un savant mélange de concentration, de décontraction et de nonchalance dont lui seul à le secret… et au terme d’une partie calme et égale, il a fini par trouver une faille en finale et apporté à l’équipe son premier point.
Au premier échiquier, Geoffroy assure et conclut avec expérience et sang-froid une belle partie tactique.
Aux septième et huitième échiquiers, nos deux buteurs Aurélien et Antonin s’appliquent et construisent sereinement leur partie : chacun sera récompensé par une victoire.
Pour Matteo au 5 c’est un peu la même histoire, il aura donné une vraie impression de « facilité » pendant toute l’après-midi et score lui aussi.
Moins de réussite pour Antoine au troisième échiquier qui déséquilibre la position en échangeant sa dame contre deux tours… mais ca ne paye pas et il fini par s’incliner.
Au 6 Djamel concède une nulle après avoir été longtemps un peu mieux, avec un bon pion de plus.
Pour finir je m’impose en profitant d’une gaffe de mon adversaire en zeitnot.

Bravo à toute l’équipe pour cette belle victoire 6-1 🙂

N2 : ils enchaînent une seconde victoire

Et oui! Après une année de disette, la Stan’ mobile en N2 est lancée en enchaînant une seconde victoire. L’équipe emmenée par le leader BenJ marche sur l’eau et montre du caractère.
Hier nous faisons face à l’équipe d’Oyonnax à Belfort… oui un peu bizarre, mais dans l’optique de jouer moins loin, beaucoup de matchs se joueront à « mi-distance ». Si dans l’esprit l’idée est bonne, devoir en revanche ramener un arbitre non joueur, ses jeux, pendules, feuille de partie, etc… n’eest vraiment pas drôle. Heureusement, un arbitre a gentiment accepté d’arbitrer notre match. Alors énorme merci à M. Baudemont pour sa disponibilité et son professionnalisme.
Après deux bonnes heure de route et l’installation, nous voila prêts à en découdre face à une équipe sur le papier « prenable ». Nous serons plus forts sur 6,7 et 8, à peu près égal aux 1,4,5 et nous serons en difficultés aux 2 et 3.
Après une bonne heure de jeu, toutes les positions semblent pas si mal, même si on retrouve plusieurs positions critiques difficiles à jouer. Si Téo va gagner rapidement, Valentin doit retrouver le rythme des parties lentes et se débrouiller dans l’ouverture. Chose qu’il fait très bien car il en sortira légèrement mieux. Tom joue calmement, mais son adversaire encore plus… alors Tom attend patiemment. Lucas avec les noirs fait face à un MI qui joue solide et qui installe un centre fort, mais ni une, ni deux, Lucas propose une liquidation totale, on rentre rapidement dans les complications, tout comme Benjamin. Sa position est lui aussi délicate mais il s’en sort mieux avec 2,3 coups précis à la sortie de l’ouverture. La pression est sur son adversaire. Quant à Alex il déroule tranquillement et est déjà complètement gagnant après 20 coups. Grégoire doit faire face à l’envie profonde de son adversaire de jouer avec les poussée h5,f5 et b5, rien que ça ! Enfin le coach’ choisit une ligne calme et égalise rapidement.
Plus tard dans l’après midi, incroyable scénario. Téo à gagné, Alex devrait suivre, Tom et Valentin sont bien, Lucas tient le choc face à son MI sans compter sur Grégoire, Julien et BenJ sont même un peu mieux, bref après-midi de rêve. Puis moi je tombe en zeitnot et la je ne vois plus aucune position. Je sais que Téo, Tom et Valentin gagnent en jouant proprement et première surprise, Alex fait nulle….raaa la même que le coach l’an passé avec une position identique trois fois…dommage mais devant incroyable, Grégoire et BenJ ne peuvent plus perdre et Lucas tient sa nulle ! Enorme Lucas avec une très belle perf en assurant le gain du match. Moi je sors vivant de mon zeitnot terrible. Un peu plus tard, BenJ marque le point, 4-0 ! Normalement moi c’est nulle et Grégoire gagné… Mais avec la fatigue et le manque de temps on n’y arrive pas. Grégoire va devoir prendre la nulle à contre-coeur et le coach fait une énorme gaffe… 4-1 !
Belle victoire 🙂

N4 : Stan 3 s’offre trois belles perfs

Le compte rendu de cap’tain Cat :

Comme une bonne partie de la saison, nous affrontions à Vandoeuvre une équipe bien plus galonnée que la notre: de moyenne Elo, 300 points au dessus.
Viser une victoire semblait illusoire, mais pourquoi pas un exploit individuel.
La première victime fut Yann. Trop Galant face à  Louise, il offrit un cavalier, puis un autre et finalement la partie…. Il avait pourtant bien dit qu’il n’aimait pas jouer à vandoeuvre.
Un peu plus tard, ce fut le tour de nos 2 premiers échiquiers qui avaient très fort à faire face à Matthieu et Stéphane Zawadski. Ils déposèrent les armes en un peu plus de 2 heures.
Bien appliqué aujourd’hui, c’est Thomas qui marqua son point face à Bérénice, une belle performance.
Comme on ne marche pas sur une patte (dicton de mamie), Mateo l’emporta aussi face à Johan Verwee. 2 exploits, donc.
Pour ma part, je ne refusai pas la nulle face à Mateo Rinaldi. Pas de fine bouche…
Restaient Aurélien face à Guillaume, et Antonin face à Jean Vigneron. Aurélien craqua le premier, mais fut auteur d’une belle partie. Quant à Antonin, il crut longtemps a la nulle dans une finale de fous de couleurs opposées avec 2 pions face à 3, mais il fini par s’incliner dépité en 4h30 de jeu…
Bravo à Matéo et Thomas, nous ne serons pas bredouille.
Bravo et merci au club de Vandoeuvre pour son accueil sympathique.

N2 : un beau week-end en Alsace

Le week-end dernier, notre équipe composée de David, Grégoire, Alexandre, Lucas, Julien, Rémi, Tom et Sarah se déplaçait à Mulhouse pour jouer les huitième et neuvième rondes de N2.
Pour ce déplacement, le mot d’ordre était le suivant : faire au mieux devant l’échiquier, mais aussi profiter d’un moment sympa et convivial.
D’un point de vue échiquéen, nous savions déjà avant ce week end que nos chances de maintien étaient infimes mais qu’importe, cela ne devait pas nous empêcher de tenter notre chance dans la joie et la bonne humeur
Lire la suite

N2 à Metz : match en retard de la ronde 6

Ce dimanche, le club de Metz Fischer nous accueillait pour jouer le match de la ronde 6 initialement prévu début janvier et qui avait du être reporté à cause des caprices de la météo hivernale.

Sur le papier, vous commencez à en avoir l’habitude cette année, nous ne faisions pas figure de favoris : jugez par vous-même de la feuille de match!

Nancy Stanislas 1 Metz Fischer 2
NAUDION Gregoire 2144 m NOE Christopher 2429
ZIENKIEWICZ Alexandre 2079 f PUCHER Sebastien 2370
MAHIEUX Julien 1971 f MICOTTIS Dorian 2241
BAJONI Lucas 2043 f GROSS Georg 2242
ELLIS Antoine 1914 MULLER Etienne 2132
BOES Remi 1909 FORTHOFFER Patrick 2156
MOSTEFA KARA Camil 1925 HISLER Thomas 2171
SALIOU Sarah 1676 ROUZES Sibylle-Anne 1601

Lire la suite

N2 : rondes 4 et 5 au club pour notre équipe 1

Samedi à 16h au club, c’était le début de l’opération maintien pour notre équipe de Nationale II. Nous étions opposés au club d’Esbarres et si l’opposition était sérieuse, cela ne semblait pas insurmontable : Aux échiquiers 1, 2, 5 et 6 nos adversaires affichaient un avantage Elo d’une bonne centaine de points tandis qu’aux échiquiers 3, 4, 7 et 8 les débats s’annonçaient très équilibrés.

Tom a gagné rapidement, mais j’ai lourdement gaffé dans une position délicate depuis l’ouverture et un choix trop aventureux de ma part : les deux équipes étaient à égalité 1 – 1.
Devant, David ralisait une perf en annulant contre le MI Cristophe CLAVERIE, mais Alexandre devait rendre les armes.
Julien qui semblait longtemps mieux devait suite à une imprécision et une défense ingénieuse de son adversaire se contenter de la nulle, tandis que Nono s’inclinait.
Le match était bien mal engagé, mais Sarah et Lucas luttaient encore. Mais malgré leur efforts, ils n’ont pas pu obtenir mieux que le partage du point.

Victoire d’Esbarres 3-1, bravo à eux.

Dimanche à 10h00, opération maintien phase 2. Nous jouons l’équipe d’Oyonnax, plutôt abordable la veille avec 2 forfaits, mais qui s’était grandement renforcée dans la nuit avec l’arrivée de 2 renforts.
Comme nos adversaires alignent un Maitre FIDE et deux Maitres Internationaux aux trois premiers échiquiers, notre stratégie est simple : limiter la casse devant, et scorer derrière.

Dans ce match à enjeu pour éviter la relégation pour les deux équipes, on a rapidement pu observer des positions atypiques et sans concessions, ou chacun joue à fond pour rapporter une victoire à son équipe. Les déséquilibres matériels sont nombreux, avec une pièce de plus pour David mais un roi qui traîne au centre, un brillant sacrifice de Lucas qui a certes une pièces de moins, mais dont les pions paralysent pas moins de 3 pièces adverses, un pion de plus pour moi mais au prix d’une grande activité des pièces adverses.
Du coté des pendules, on remarque un sévère zeitnot chez Alex mais rien de grave, c’est un habitué.
Sarah gagne la première, rapidement imitée par Lucas. David réussi a annuler son deuxième MI du week end.
Mais la c’est le drame, dans une position qui semblait plutot agréable Nono tombe 🙁
On mène 2-1 mais … Julien doit s’incliner et Oyonnax recolle au score.
Restent 3 parties : Alex toujours en zeitnot résiste héroïquement, mais le point de rupture est proche, Tom à une pièce de plus, et je joue une finale tendue avec un roi exposé mais un dangereux pion passé à 2 cases de la promotion.
Dans la salle, l’ambiance est improbable avec l’arrivée des joueurs de N4 et R1 qui jouent l’après-midi, mais aussi quelques irréductibles qui refusent d’aller analyser en salle d’analyse et préfèrent chuchoter juste à coté de ceux qui jouent encore…
Tom gagne finalement facilement grace à une tactique que son adversaire n’a pas vue, mais Alex fini par perdre. Les deux équipes sont à égalité 3-3 et le résultat du match va donc se jouer sur mon échiquier…
Malheureusement à trop vouloir forcer le gain et après avoir refusé plusieurs possibilités de nulle, je choisi une manoeuvre trop lente qui permet à mon adversaire de se réorganiser, et de trouver un réseau de mat.
Une défaite étriquée 3 – 4 au goût amer.