N4 : Stan 3 s’offre trois belles perfs

Le compte rendu de cap’tain Cat :

Comme une bonne partie de la saison, nous affrontions à Vandoeuvre une équipe bien plus galonnée que la notre: de moyenne Elo, 300 points au dessus.
Viser une victoire semblait illusoire, mais pourquoi pas un exploit individuel.
La première victime fut Yann. Trop Galant face à  Louise, il offrit un cavalier, puis un autre et finalement la partie…. Il avait pourtant bien dit qu’il n’aimait pas jouer à vandoeuvre.
Un peu plus tard, ce fut le tour de nos 2 premiers échiquiers qui avaient très fort à faire face à Matthieu et Stéphane Zawadski. Ils déposèrent les armes en un peu plus de 2 heures.
Bien appliqué aujourd’hui, c’est Thomas qui marqua son point face à Bérénice, une belle performance.
Comme on ne marche pas sur une patte (dicton de mamie), Mateo l’emporta aussi face à Johan Verwee. 2 exploits, donc.
Pour ma part, je ne refusai pas la nulle face à Mateo Rinaldi. Pas de fine bouche…
Restaient Aurélien face à Guillaume, et Antonin face à Jean Vigneron. Aurélien craqua le premier, mais fut auteur d’une belle partie. Quant à Antonin, il crut longtemps a la nulle dans une finale de fous de couleurs opposées avec 2 pions face à 3, mais il fini par s’incliner dépité en 4h30 de jeu…
Bravo à Matéo et Thomas, nous ne serons pas bredouille.
Bravo et merci au club de Vandoeuvre pour son accueil sympathique.

N2 : un beau week-end en Alsace

Le week-end dernier, notre équipe composée de David, Grégoire, Alexandre, Lucas, Julien, Rémi, Tom et Sarah se déplaçait à Mulhouse pour jouer les huitième et neuvième rondes de N2.
Pour ce déplacement, le mot d’ordre était le suivant : faire au mieux devant l’échiquier, mais aussi profiter d’un moment sympa et convivial.
D’un point de vue échiquéen, nous savions déjà avant ce week end que nos chances de maintien étaient infimes mais qu’importe, cela ne devait pas nous empêcher de tenter notre chance dans la joie et la bonne humeur
Lire la suite

N2 à Metz : match en retard de la ronde 6

Ce dimanche, le club de Metz Fischer nous accueillait pour jouer le match de la ronde 6 initialement prévu début janvier et qui avait du être reporté à cause des caprices de la météo hivernale.

Sur le papier, vous commencez à en avoir l’habitude cette année, nous ne faisions pas figure de favoris : jugez par vous-même de la feuille de match!

Nancy Stanislas 1 Metz Fischer 2
NAUDION Gregoire 2144 m NOE Christopher 2429
ZIENKIEWICZ Alexandre 2079 f PUCHER Sebastien 2370
MAHIEUX Julien 1971 f MICOTTIS Dorian 2241
BAJONI Lucas 2043 f GROSS Georg 2242
ELLIS Antoine 1914 MULLER Etienne 2132
BOES Remi 1909 FORTHOFFER Patrick 2156
MOSTEFA KARA Camil 1925 HISLER Thomas 2171
SALIOU Sarah 1676 ROUZES Sibylle-Anne 1601

Lire la suite

N2 : rondes 4 et 5 au club pour notre équipe 1

Samedi à 16h au club, c’était le début de l’opération maintien pour notre équipe de Nationale II. Nous étions opposés au club d’Esbarres et si l’opposition était sérieuse, cela ne semblait pas insurmontable : Aux échiquiers 1, 2, 5 et 6 nos adversaires affichaient un avantage Elo d’une bonne centaine de points tandis qu’aux échiquiers 3, 4, 7 et 8 les débats s’annonçaient très équilibrés.

Tom a gagné rapidement, mais j’ai lourdement gaffé dans une position délicate depuis l’ouverture et un choix trop aventureux de ma part : les deux équipes étaient à égalité 1 – 1.
Devant, David ralisait une perf en annulant contre le MI Cristophe CLAVERIE, mais Alexandre devait rendre les armes.
Julien qui semblait longtemps mieux devait suite à une imprécision et une défense ingénieuse de son adversaire se contenter de la nulle, tandis que Nono s’inclinait.
Le match était bien mal engagé, mais Sarah et Lucas luttaient encore. Mais malgré leur efforts, ils n’ont pas pu obtenir mieux que le partage du point.

Victoire d’Esbarres 3-1, bravo à eux.

Dimanche à 10h00, opération maintien phase 2. Nous jouons l’équipe d’Oyonnax, plutôt abordable la veille avec 2 forfaits, mais qui s’était grandement renforcée dans la nuit avec l’arrivée de 2 renforts.
Comme nos adversaires alignent un Maitre FIDE et deux Maitres Internationaux aux trois premiers échiquiers, notre stratégie est simple : limiter la casse devant, et scorer derrière.

Dans ce match à enjeu pour éviter la relégation pour les deux équipes, on a rapidement pu observer des positions atypiques et sans concessions, ou chacun joue à fond pour rapporter une victoire à son équipe. Les déséquilibres matériels sont nombreux, avec une pièce de plus pour David mais un roi qui traîne au centre, un brillant sacrifice de Lucas qui a certes une pièces de moins, mais dont les pions paralysent pas moins de 3 pièces adverses, un pion de plus pour moi mais au prix d’une grande activité des pièces adverses.
Du coté des pendules, on remarque un sévère zeitnot chez Alex mais rien de grave, c’est un habitué.
Sarah gagne la première, rapidement imitée par Lucas. David réussi a annuler son deuxième MI du week end.
Mais la c’est le drame, dans une position qui semblait plutot agréable Nono tombe 🙁
On mène 2-1 mais … Julien doit s’incliner et Oyonnax recolle au score.
Restent 3 parties : Alex toujours en zeitnot résiste héroïquement, mais le point de rupture est proche, Tom à une pièce de plus, et je joue une finale tendue avec un roi exposé mais un dangereux pion passé à 2 cases de la promotion.
Dans la salle, l’ambiance est improbable avec l’arrivée des joueurs de N4 et R1 qui jouent l’après-midi, mais aussi quelques irréductibles qui refusent d’aller analyser en salle d’analyse et préfèrent chuchoter juste à coté de ceux qui jouent encore…
Tom gagne finalement facilement grace à une tactique que son adversaire n’a pas vue, mais Alex fini par perdre. Les deux équipes sont à égalité 3-3 et le résultat du match va donc se jouer sur mon échiquier…
Malheureusement à trop vouloir forcer le gain et après avoir refusé plusieurs possibilités de nulle, je choisi une manoeuvre trop lente qui permet à mon adversaire de se réorganiser, et de trouver un réseau de mat.
Une défaite étriquée 3 – 4 au goût amer.

N2 : dimanche pluvieux, dimanche heureux ?

Gros gros déplacement pour la N2 en jouant un match tout proche de Paris. C’est un véritable bonheur de faire un aller-retour pour jouer une partie d’échecs loin de nos terres. Après quatre heures de route avec une très bonne ambiance dans la voiture ponctuées par quelques fous rires dont nous seuls avons le secret, nous allons devoir affronter Créteil dans un match à haut risque. Non seulement nous faisons figure de petit pouçet que tout le monde souhaite battre, mais en plus notre équipe à subit quelques absences. Mais peu importe, nos jeunes sont en forme et motivés à faire déjouer la terrible image du classement ELO.

Lire la suite

Premier week-end en N2 : une reprise difficile

Pour la reprise des interclubs adultes en N2, nous alignons cette année une équipe franchement rajeunie qui devra faire preuve de caractère pour relever le défi et obtenir les meilleurs résultats possibles tout en accumulant une précieuse expérience lors de cette compétition relevée.

Samedi notre équipe affrontait au club la forte équipe de Bischwiller2.
Emmenée par ses deux MI Alain GENZLING et Etienne MENSCH, l’équipe alsacienne affichait une moyenne Elo supérieure à la notre de plus de 100 points : l’affrontement s’annonçait difficile, et il le fût.
Si nous nous sommes incliné sur le score de 4-1, on retiendra notamment la victoire d’Alexandre, mais aussi les nulles de David au premier échiquier et de Noémie pour son retour à la compétition après 4 ans de pause!

Aujourd’hui, nous sommes allé défier chez eux nos voisins de Mundolsheim2.
Sur le papier, ce match semblait bien plus équilibré… mais nous avons manqué de réussite pour ramener un résultat positif. Si le score final de 3-1 en faveur de nos adversaires du jour est similaire de celui de la veille, la physionomie du match a elle été bien différente!
Avec des positions ou les trois résultats étaient possibles pendant longtemps sur la plupart des échiquiers, le match s’est annoncé incertain pendant plusieurs heures avant de tourner en notre défaveur.
Dans le choc des générations, 60 ans et 64 points Elo séparaient Tom de son adversaire Jean Jacques LABADIE. Si Tom a perdu une pièce trop rapidement dans le milieu de jeu, il a eu le mérite de ne pas s’avouer vaincu et de se défendre jusqu’au bout, et ses efforts ont payé puisqu’il a obtenu une nulle une peu chanceuse.
Après un choix très douteux en milieu de jeu, j’ai du passer le reste de la partie à essayer de survivre dans une position inconfortable. Après avoir du abandonner un pion et quelques imprécisions des deux cotés, j’ai trouvé un petit semblant de contre-jeu inespéré, et ai été heureux d’accepter la proposition de nulle de mon adversaire.
Dans une finale difficile à défendre, David a commis l’imprécision fatale perdant un pion et la partie.
Mais Grégoire au premier échiquier signait dans la foulée la perf de l’équipe en s’imposant face au maître FIDE Olivier HOUHOU!

Alors que les deux équipes étaient à égalité 1 – 1 et que la première voiture s’apprêtait à repartir, Lucas me lançait un regard désespéré et s’empressait de proposer nulle, proposition qui fût rapidement acceptée lui permettant de prendre en passant la dernière place libre dans la voiture.

Restaient alors trois parties et de bien modestes espoirs quant a résultat du match : si Noémie avait un pion de plus et peut-être quelques chances de gain, la position de Julien n’était pas claire et celle d’Alexandre était plutôt compromise.
Finalement, Noémie a fait nulle, Alexandre a perdu et Julien malgré un gain de qualité a fini par perdre en essayant de forcer le gain pour sauver le match nul. Rageant.

Si sur le plan comptable nous n’avons pas réalisé une bonne opération ce week-end, on pourra tout de même souligner les belles performances individuelles de David, Grégoire, Alexandre et Noémie et le plaisir d’avoir joué ensemble dans la bonne humeur.

Rendez-vous le 20 novembre pour la troisième ronde!

Le choc des générations en Nationale 4

chocC’est déjà la fin de la saison pour les interclubs adultes! Pour notre dernier match, nous nous déplacions chez nos voisins Messins. A défaut de présenter un enjeu sportif majeur, les deux équipes étant assurées de finir en milieu de classement, la confrontation avait toutefois des allures de choc des générations : qui des 5 expérimentés vétérans de Metz Fischer  ou des 4 impétueux pupilles et benjamins de Nancy Stanislas allait apporter l’avantage a son équipe?   Lire la suite

N4 équipe 2 : la course au maintien!

chess-knights Pour ce cinquième match de Nationale 4, notre équipe 2 n’avait pas le droit à l’erreur. Avec une seule victoire lors des quatre premiers matchs, l’objectif était maintenant clair : lutter pour se maintenir. Le match de dimanche avait un double enjeu puisque nous rencontrions Maizières 2, qui comme nous a connu une première moitié de championnat délicate.  Lire la suite