N4 : match nul au bout du suspense

Pour la troisième ronde, nous recevions nos sympathiques voisins Mussipontains qui alignaient pour l’occasion leur redoutable équipe-type. De notre côté, nous avions du composer avec les indisponibilités de plusieurs de nos titulaires mais qu’à cela ne tienne, deux courageux joueurs se sont portés volontaires pour relever le défi d’un match de N4

Pour commencer, notre nouvelle recrue Erwan est un blitzeur déjà expérimenté, mais il découvrait dimanche les joies d’une cadence lente… et d’une belle manière puisqu’il s’est imposé très proprement, apportant alors à notre équipe le premier point du match.

Malheureusement de mon côté, confronté à un fort adversaire et une ouverture rare, j’ai cherché des plans créatifs mais pas très harmonieux et après quelques coups précis de mon adversaire, j’ai rapidement du me résoudre à abandonner dans une finale sans espoir. Les deux équipes étaient alors à égalité : 1-1.

Peu de temps après, trois nouveaux résultats arrivent : Camil a habilement profité d’une erreur de calcul de son adversaire pour gagner une pièce et la partie. Ludovic qui avait à coeur de se relancer après un début de saison délicat conclut sa partie sur une nulle logique, les deux joueurs ayant joué de façon très solide. De son côté Mateo en zeitnot décide d’essayer de forcer une position délicate voire perdante, et s’incline. Les deux équipes sont toujours à égalité : 2-2.

Bruno, au terme d’une partie ou il a réussi à faire jeu égal malgré plus de 300 points Elo d’écart, fini par s’incliner après quelques imprécisions en finale. Cela confirme ses progrès, et le prochain palier n’est plus très loin.

Il ne reste alors que deux parties et le match s’annonce mal puisque nous sommes menés 3-2. Pire, Antonin doit défendre une finale avec un terrible pion a passé protégé de moins et la défaite semble inéluctable, tandis que Geoffroy joue une finale de pièce lourde avec un pion doublé de plus certes agréable mais loin d’être gagnée…
Antonin propose nulle et son adversaire accepte, assurant ainsi à son équipe au moins le match nul. Alors Geoffroy sait ce qu’il lui reste à faire : il faut gagner pour sauver le match nul… ce qu’il réussi a faire avec expérience et sérénité.

Un match nul 3-3 somme toute assez logique au vu du déroulement du match globalement très équilibré, et un résultat raisonnable puisque nos adversaires du jour affichaient une moyenne Elo légèrement supérieure à la notre.

Une réflexion au sujet de « N4 : match nul au bout du suspense »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *