The best mind wins : Tournoi des candidats au titre de champion du monde – Londres 2013

15 mars 2013 0 Par Julien

World-Chess---The-best-mind
Ce vendredi débute la 1ère ronde du tournoi des candidats (FIDE) et prendra fin le 02 avril, le vainqueur aura le privilège d’affronter Vishy Anand, le détenteur du titre de champion du monde depuis 2007.
Le tournoi est déjà annoncé comme le plus fort tournoi de tous les temps. La particularité par rapport aux éditions précédentes est que le format est du double round robin, c’est-à-dire, chaque participant doit se rencontrer (salut Robin!).
Depuis 1962, cette idée fut abandonnée. Lors du tournoi « scandale » de Curaçao :parmi les candidats, la majorité était des joueurs issus de l’Union Soviétique, et une sorte de non-agression pacte s’était établi entre ces joueurs pour permettre à l’un de leur camarade de disputer le titre suprême.
Cette année, pour éviter que le tournoi soit faussé, les joueurs de la même nationalité se rencontrent en début et fin de tournoi pour éviter des arrangements en fonction des résultats de leur concurrent.
Cet évènement sera bien-sur marqué par l’apparition de Magnus Carlsen (23 ans – n°1 mondial au classement mondial culminant à 2872), qui avait jusqu’à maintenant refusé de participer. Le jeune norgévien aura fort à faire puisqu’il devra devancer :

Boris Gelfand – 2740 (Israel) vainqueur du tournoi des candidats en 2011
Vladimir Kramnik – 2810 (Russie) 2è elo mondial et champion du monde de 2000 à 2006
Levon Aronian – 2809 (Arménie) 3è elo mondial
Teimour Radjabov – 2793 (Azerbaijan) 4è elo mondial
Alexander Grischuk – 2764 (Russie) 10è elo mondial
Vassily Ivanchuk – 2757 (Ukraine) 13è élo mondial
Peter Svidler – 2747 (Russie) 14è elo mondial

Sur twitter, Kasparov (l’ogre de Bakou, considéré par ses pairs comme le meilleur joueur de tous les temps) se rejouissait de ce format et souhaitait que le champion soit russe (même si Carlsen fut l’un de ses élèves, la mère Russie avant tout !)

Les parties sont accessibles sur http://london2013.fide.com ou sur www.chessbomb.com ( vendredi : le lorrain Christian Bauer commentait la partie Carlsen-Kramnik en anglais. )