Top Jeune, Troisième Partie

6 janvier 2018 1 Par Gregoire

18h38 : C’est fini. Camil finit par perdre, comme Matteo. Antoine se voit offrir la nulle dans une position perdante, qui conclut le match. Nous avons manqué de régularité une fois de plus, contre l’adversaire théoriquement le plus facile. Nous allons donc aborder la dernière partie avec l’envie de gagner -finalement- notre premier match de cette phase 1.

18h08 : Matteo donne maintenant une pièce. C’est compromis, d’autant qu’Antoine a fait pareil.

17h08 : Jan vient de gagner! Matteo de son côté a manqué de précision. Il devrait encore être gagnant, mais la position est très tendue. Comme le dit le proverbe, le gagnant est celui qui joue l’avant dernière boulette.

17h03 : Ulysse vient finalement de rendre les armes. Iris, après avoir gagné une dame, se voit contraindre de rendre beaucoup de matériel et prend la nulle dans la foulée. Jan est gagnant et devrait prochainement conclure.

16h52 : Côme vient de faire nulle! Si l’on peut regretter de ne pas pouvoir obtenir plus d’u.1n0.e si belle finale, on se doit néanmoins de saluer sa performance contre un adversaire à qui il rend plus de 300 points. Du côté des petits, Iris se lance dans une attaque de roques opposés, tandis que Jan a encaissé un pion et jouit d’un bon avantage0..

16h28 : La partie de Matteo échappe à tout contrôle. Après être complètement perdant, son adversaire manque le gain, et Matteo est de nouveau gagnant. Visiblement, la fatigue affecte aussi les plus grands. Côme, après une bonne gestion de sa finale, trouve un coup fantastique qui relance totalement la partie. Chez les plus grands, Camil se prépare à souffrir, tandis que la position d’Antoine est toujours jouable pour les deux camps. Ulysse souffre toujours avec sa qualité en moins, mais les espoirs sont toujours permis. Les poussins quant à eux viennent de reprendre.

15h56 : L’adversaire d’Iris abandonne! Nous menons donc 3 à 1

15h53 : Ca se complique. Côme entre dans une finale inférieure, voire perdante, tandis que la partie de Matteo redevient peu claire.

15h49 : Tom marque! Il conclut sa partie en douze coup en menant à terme son attaque, preuve d’une bonne forme sur le week-end.

15h44 : Deux miracles coup sur coup. Matteo peut a priori perdre rapidement, mais son adversaire manque de précision et la partie est relancée. De son côté, Iris aurait dû se faire mater après avoir trop exposé son roi. Son adversaire se trompe à ce moment de case, et met sa dame en prise. La fatigue commence à se faire sentir, surtout chez les poussins qui en sont à leur cinquième partie en deux jours. On commence à le voir chez nous, mais aussi sur les autres matches.

15h35 :  Iris s’enflamme et lance une attaque pas forcément utile. Elle compromet sa position pour pas grand chose. Ulysse a une qualité de moins, pour un pion. Côme possède toujours un léger plus, mais rien de concret immédiatement. La position de Matteo a peu évolué, mais il va devoir faire face à une attaque sur son roi. Tom a, en plus de l’avantage matériel, une forte initiative. Antoine et Camil sont encore en sortie d’ouverture.

15h20 : C’est au tour de Tom de prendre l’ascendant, il encaisse deux pions! De son côté, Matteo en gratte un deuxième et augmente son avantage.

15h05 : Jan donne une tour et est contraint à l’abandon. Iris possède un pion de plus et sa position joue. Ulysse continue à jouer trop vite, et sa position est plus que compromise. Côme, après un échange des dames, se retrouve dans une position légèrement meilleure, reste à démontrer que cet avantage n’est pas symbolique. Chez les plus grands, mis à part Matteo qui a encaissé son pion de plus et qui est vraiment mieux, rien n’est encore clair et tout le monde joue. Créteil 1 – Stan 0

14h43 : Des premiers signes de fatigue apparaissent, heureusement pas chez nous. Suite à un piège théorique pourtant classique, Matteo se retrouve déjà gagnant! Il faudra toutefois rester précis.

Nous revoici pour la troisième partie de cette phase de top jeunes. Ayant dû couper le live un peu tôt, voici un résumé de ce qui s’est passé. Au troisième échiquier, Matteo manque de précision en finale de dames et se prend un échec perpétuel. Dans la foulée, Antoine perd sa finale, jouée très précisément par son adversaire. Finalement, au bout du suspense, Camil annule dans une position légèrement inférieure, garantissant à l’équipe le match nul.

L’adversaire de cet après-midi est Créteil, équipe qui finit dernière de sa première phase. Cependant, l’expérience nous a prouvé que si tout adversaire était à notre portée, nous étions aussi à la portée de tous. Nous tâcherons comme à chaque fois de faire de notre mieux. Sans plus attendre, plongeons nous dans les parties, qui ont commencé il y a trois minutes!