Top jeune : Les aventures du petit « stanislas »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 On n’est pas à une bêtise prête, faisons-la et voyons après…telle est la musique qui accompagne les journées du « petit Nicolas » et sa bande. Enfin pour être exact je devrais dire du petit Julien et sa bande composée de Camil, Antoine, Tom, Matéo, Côme, Ulysse, Jan et Iris. Après une première phase difficile ou nous avons enchainé les erreurs, le Coach’ avait beaucoup travaillé avec son équipe pour corriger détail par détail les fautes détectées phase par phase. La seconde étape du top jeune ne sera pas une partie de plaisir car nos futurs adversaires seront Clichy – Sautron – Créteil et Le Mans. Nous devions jouer clairement un cran au-dessus pour espérer décrocher des résultats.

Stanislas – Clichy

Le premier match à lieu contre Clichy. Si bien sûr nous cherchons le gain contre tout le monde, sur le papier Clichy est au-dessus. Le club est champion de France adulte et dispose d’un effectif riche en jeune dirigé par Jean Baptiste Mullon et Axel Delorme. Leur expérience est aussi plus importante avec plusieurs championnats internationaux à leurs actifs. Néanmoins, le match est préparé sérieusement et nous jouerons à fond sans concession. Le match risque d’être assez bizarre et il ne faut surtout pas s’arrêter au classement ELO. Par exemple, les trois minimes de Clichy notamment Fischer Thorange et Demais Traian avaient réussi une première phase exceptionnelle en enchaînant les perfs. Dans la composition, Seul Antoine face à Thorange, Tom face à Elliot et Jan en poussins ont des parties accessibles. Tous les autres devront faire face à des joueurs bien plus fort. Matéo à un déficit de 120 points, Côme de 600, Ulysse de 400, et Iris de 600. Camil, sera vite en difficulté. Si sa position n’est pas « perdante », en revanche ces choix stratégiques sont discutables. Il va devoir se battre dans une position très facile à jouer pour les noirs ou ils vont petit à petit masser. Antoine va en revanche prendre petit à petit l’avantage. Chez les poussins, Jan et Iris sont en difficultés mais la bonne surprise vient en pupilles ou Ulysse et Côme tiennent tête à Adam Mekhane et Andre Tulliez. En benjamin, Tom prend rapidement l’avantage, et Matéo donne un pion pour une certaine initiative prouvée. Au milieu du match, l’incroyable se produit. Si les poussins perdront 3-1 en faisant de leurs mieux, Ulysse et Côme ont une pièce de plus, Tom a gagné et Matéo à une partie bien compliquée à comprendre. Son pion de plus ne fut pas compensé et il « offre » une qualité sans que je comprenne trop pourquoi… Puis l’adversaire gaffe et perd une pièce, ce qui rend la position complètement déséquilibrée mais intéressante à jouer. A ce moment nous sommes donc à 3-3, mais on peut considérer que c’est du 5-5 avec les minimes. Reste nos deux pupilles avec la pièce de plus qui entrent en zeitnot et Matéo. Et la le drame ! Matéo rate un mat en 3….et pire enchaîne en donnant une pièce…tout comme Côme qui la rend, et Ulysse qui blitze alors qu’il à le temps…nos pupilles perdent naïvement et Matéo à complètement craquer mais continue pour l’équipe car les deux joueurs ont une poignée de seconde. Après 5 minutes la chance tourne de notre côté, Enzo craque et tombe au temps, ouf ! 7-7 un match très étrange qui reflète bien notre équipe capable du meilleur mais aussi de craquer bêtement à tout moment. On n’est pas à une bêtise près

Nancy Stanislas 7 – 7 Clichy
MOSTEFA KARA Camil 1931 X – X TREGOUBOV Maxime 1968
ELLIS Antoine 1883 2 – 0 FISCHER Thorange 1798
DECUIGNIERE Tom 1915 2 – 0 PAPADIAMANDIS Elliot 1926
MARTINEZ MARTINEZ Mateo 1797 2 – 0 MOTOYAMA Enzo-Ryadh 1917
DURUP DE BALEINE Come 1336 0 – 2 MEKHANE Adam 1932
CIARLETTA Ulysse 1297 0 – 2 TULLIEZ Andre 1659
ZIENKIEWICZ Jan 1536 0 – 1 MATSUMURA Cocoro 1712
CIARLETTA Iris 1095 0 – 1 TOUAT Naofel 1673
ZIENKIEWICZ Jan 1536 1 – 0 TOUAT Naofel 1673
CIARLETTA Iris 1095 0 – 1 MATSUMURA Cocoro 1712

 

Stanislas – Sautron

econd match, contre Sautron entrainé par Catalin Navrotescu qui possède une grosse expérience en ayant coaché de nombreuse équipe. La nuit est courte, la fatigue aussi car pour l’ensemble des jeunes présents, tous sortent d’un rythme de vacance. Contre Sautron, devant ça sera difficile pour Camil et Antoine qui rencontrent Bogdan (2070) et Lucas ( 2069). En revanche tout le reste est équilibré et accessible. On est même un peu mieux en poussins. Une bonne heure plus tard, les poussins font 1-1 et il faudra mettre un 2-0 au retour si on veut gagner. Ulysse un peu crispé joue trop petit bras dans sa position et refuse le combat. Côme à une position folle ou il est difficile de comprendre tout ce qu’il se passe et Tom enchaîne quasiment une victoire éclair et nous menons 3-1. Devant Camil prend encore des choix douteux tandis qu’Antoine est de moins en moins bien. Matéo dans une position tendue, doit jouer précis et se trompe en jouant 14…e5 ?? La position est perdu tactiquement mais ouf, l’adversaire ne le voit pas. Les poussins reprennent et nous gagnons 2 à 0 non sans mal, mais Ulysse craque ! 5-3. Maintenant, Côme à une position jouable ou il peut même attaquer, mais ne possède plus beaucoup de temps et Matéo à pris maintenant un bon avantage. Camil tient la baraque et bloque tout, tandis qu’Antoine va perdre. Puis avec quelques minutes à la pendule et trois matches en place, je demande à Côme de faire nulle, pensant que Matéo va conclure facilement ( il va faire dame). Côme fait nulle, Camil va surement faire nulle et Matéo doit gagner, c’est bon le match ne peux plus nous échapper. Ben si !! Matéo laisse se prendre une perpet incroyable…5-5 quel déception…une fois de plus au moment de gagner l’équipe craque. On n’est pas à une bêtise près…..

Sautron 5 – 5 Nancy Stanislas
DAVID Bogdan-Emanuel 2070 X – X MOSTEFA KARA Camil 1931
MARIETTE Lucas 2069 2 – 0 ELLIS Antoine 1883
BOURDEAUX Gabin 1944 X – X MARTINEZ MARTINEZ Mateo 1797
ROBERT Yoann 1719 0 – 2 DECUIGNIERE Tom 1915
DEGREE Ombeline 1082 X – X DURUP DE BALEINE Come 1336
PAQUET Guillaume 1287 2 – 0 CIARLETTA Ulysse 1297
VERHILLE Emile 1029 0 – 1 ZIENKIEWICZ Jan 1536
EUGENE Nathael 1134 1 – 0 CIARLETTA Iris 1095
VERHILLE Emile 1029 0 – 1 CIARLETTA Iris 1095
EUGENE Nathael 1134 0 – 1 ZIENKIEWICZ Jan 1536

Stanislas – Créteil

Après une courte pause, faut enchaîner contre Créteil entrainé par Grigorian Roudolph champion de France jeunes il y a quelques années. L’équipe est exactement ce qu’il ne nous faut pas avec des forts pupilles et le reste est plus que correct. Cette équipe est d’ailleurs en forme car elle à tenu tête à Mulhouse et aurait même pu sauver le match nul et a gagné 6-1 contre Bischwiller. La dynamique n’est pas la même et nous devrons être solide. Le match commence très mal avec une défaite éclair de Jan qui donne une tour par manque de concentration. Le match se complique. A moins de marquer les 3 autres points en poussins cela semble très dur. Mais ouf, Tom en grande forme va jouer normalement puis trouver une forte idée tactique. Dans le même temps Iris prend l’avantage puis recraquer, aie aie aie….Devant Camil prend beaucoup de temps pour jouer une impro…la Camilite aiguë est de retour au pire moment….Antoine déroule et Matéo est gagnant dans l’ouverture suite à une boulette de l’adversaire. Par chance le jeune poussin donne sa dame contre Iris, mais Matéo gaffe aussi en se compliquant la vie. Ce match est un peu fou, et chacun prend un grand avantage à tour de rôle. Chez nos pupilles, Ulysse fait de son mieux mais va lui aussi improviser et du coup être en difficultés dans son milieu de jeu. Côme, à priori beaucoup moins bien trouve une idée intéressante qui complique la vie de son adversaire. Les poussins reprennent, objectifs, 2 points ! A final ce match fou va se conclure de manière folle. Camil va perdre sans produire grand-chose et nos deux poussins vont faire 1.5/2 ce qui n’est pas si mal car Côme à réussi une super partie et fait match nul ! 4-5 pour Créteil. Il reste Antoine dans une position difficile et Matéo gagnant mais dans une position ou il faut beaucoup calculer. Hélas les deux vont craquer, donner leurs pièces et on va perdre… Une fois n’est pas coutume, dans le dur l’équipe n’a pas su conclure au moment ou il le fallait. On n’est pas à une bêtise près…. 
Nancy Stanislas 4 – 7 Creteil
MOSTEFA KARA Camil 1931 0 – 2 JACKSON Thomas 2072
ELLIS Antoine 1883 X – X GRALL Alba 1798
DECUIGNIERE Tom 1915 2 – 0 MORACCHINI Margaux 1724
MARTINEZ MARTINEZ Mateo 1797 0 – 2 HURSTEL Alexis 1822
DURUP DE BALEINE Come 1336 X – X WARNIER Yanis 1678
CIARLETTA Ulysse 1297 0 – 2 LAOUAMRI Samy 1596
ZIENKIEWICZ Jan 1536 0 – 1 ANDREOPA Moureli 1210
CIARLETTA Iris 1095 1 – 0 LEORATO Imanol 1057
ZIENKIEWICZ Jan 1536 1 – 0 LEORATO Imanol 1057
CIARLETTA Iris 1095 X – X ANDREOPA Moureli 1210

Stanislas -Le mans

Le dernier match à une saveur particulière. On fini par Le mans, une forte équipe dirigé par Alban Delorme qui ont souvent l’habitude d’être en poule haute. Avec une dynamique ou les joueurs sentent qu’ils craquent à tout moment il est difficile de se sentir en confiance et jouer librement. Devant Camil, Antoine et Matéo vont devoir sortir un gros match contre Ruben, Etienne et Matéo. Tom aura un match équilibré contre Safar mais l’a toujours battu. En pupilles il y a un plus fort, Simon Lamaze 1800 contre Côme et un, moins fort Elias 1137 contre Ulysse. En poussins la même chose avec un plus fort et un moins fort. Sans grand suspense, Iris, Jan et Ulysse vont très bien jouer et marquer tous les points derrières de manière convaincante. Côme va rapidement subir la loi du plus fort en jouant pas précis. Jouer b6 sans Fb7 = Cc6 et une dame en moins….6-2. Devant Matéo à ce qu’il faut et on compte sur lui pour faire une belle partie. Tom va en revanche craquer et se tromper complètement dans son calcul et perdre, dur ! Camil va se faire aussi dominer stratégiquement face à un Ruben appliqué qui maîtrisera parfaitement son jeu. Antoine prend l’avantage et va même avoir Dame+Cav+Fou contre 2 tous + Fou dans une position peu claire. Camil va perdre et nous en sommes à 6-6. Reste Antoine et Matéo qui vont, devinez quoi ?? complètement craquer…Matéo choisi un plan plus que douteux et perdra tandis qu’Antoine devant jouer pour le gain va prendre trop de risque et aussi s’incliner. Dure réalité !

Le Mans 10 – 6 Nancy Stanislas
f HARUTYUNYAN Ruben 2268 2 – 0 MOSTEFA KARA Camil 1931
GAO Etienne 2043 2 – 0 ELLIS Antoine 1883
HARUTYUNYAN Safar 1968 2 – 0 DECUIGNIERE Tom 1915
MAS Victor 1924 2 – 0 MARTINEZ MARTINEZ Mateo 1797
LAMAZE Simon 1791 2 – 0 DURUP DE BALEINE Come 1336
GARCIA Elias 1137 0 – 2 CIARLETTA Ulysse 1297
APRESYAN Samvel 1268 0 – 1 ZIENKIEWICZ Jan 1536
LAMARRE Armand 1094 0 – 1 CIARLETTA Iris 1095
APRESYAN Samvel 1268 0 – 1 CIARLETTA Iris 1095
LAMARRE Armand 1094 0 – 1 ZIENKIEWICZ Jan 1536

Comme je le disais, on n’est pas à une bêtise prêt, faisons-la et voyons après… Avec 1/7, même si rien n’est jamais joué d’avance, nous irons en poule basse en difficultés. Nous devrons impérativement gagner nos quatre matchs. Cependant, on se tire une balle du pied et il faudra un Stan olympique pour réussir ce difficile Challenge. Ces deux premières phases ont été éprouvantes. L’équipe n’a pas forcément mal joué, mais ils n’ont pas réussi à être rigoureux dans l’effort et garder une constance dans leurs résultats. Souvent, les débuts de matchs étaient très bons et aux moments de conclure, hop hop hop chacun a, à tour de rôle, plus ou moins craqué. Dans le sport on le sait, une fois la dynamique pas en notre faveur il est difficile d’inverser la tendance et de jouer librement Evidemment, ce ne sont jamais des moments faciles à vivre, mais cela fait partie du sport. Il y a des haut et parfois des bas. Il faudra faire notre « remontada » et prouver que Stan est certes en difficultés mais pas abattu. Un grand Merci à tous les accompagnateurs qui m’ont aidé dans cette délicate mission, Laurent, Virginie, Alex B, Alex Z, BenJ, Greg et Claire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *