Clap de fin sur le festival de Saint Lô !

Voila, c’est déjà fini ! Pour rappel, le festival a eu lieu du 7 au 14 juillet à Saint Lô, charmante petite ville de Normandie ou le soleil fut  au rendez-vous tous les jours. Si ce tournoi porte le nom de « festival d’échecs », c’est tout simplement qu’en parallèle du tournoi d’échecs, un centre de vacance est présent avec une multitude d’animateurs qui proposent environs 10 à 15 activités par jour à tous les enfants présents sur place.
D’ailleurs cette année, Stan à pris une place importante dans l’organisation du festival. Françoise, Flo et Vaneza ont pris le chemin du groupe d’animation et dirigé les jeunes tout au long du séjour. En parallèle, Lucas et Grégoire ont géré la « gazette de saint Lô » en réalisant un résumé technique chaque jour.  Félicitation à eux.
De notre côté la troupe Stanislas à pu profiter des échecs mais aussi choisir une ou plusieurs activités par jour et découvrir de nombreux ateliers.  Vous pouvez voir un exemple sur la photo des animations proposé sur une journée. Parmi les organisations « stars », on peut retenir : le tournoi de foot, le tournoi de blitz par équipe de 6 accompagné des célèbres crêpes, la pyjama party boom, le feu d’artifice du 13 juillet et bien sur les olympiades!!

Quelques photos en vrac des mini stan en action :
On pourra retenir divers perf’ comme la finale du -13 au foot, les qualif pour les phases finales de 3 équipes en blitz par équipe, mais aussi des supers moments à la boom ou aux olympiades !

Les moments « off »
Comme le festival d’Avignon, on a des moments off ! Vous pourrez retrouver le talent de nos jeunes joueurs que ce soit à la mer, au foot, ou encore les défaite de nos plus « forts » au tir à la corde… mais aussi les coach « oklm »

D’un point de vue Echecs :

L’équilibre entre animations et travail est un excellent compromis pour marquer de la fin de saison et pouvoir lâcher un peu prise. Cette période de relâchement est importante, surtout après une longue année scolaire et sportive.
Si pour l’ensemble des enfants ces animations grand public sont un plus dans le rythme d’une journée, le coach veille aussi que l’ambition echiquéenne et les progrès soient de rigueur même en fin de saison pour atteindre les derniers objectifs fixés.

27 joueurs ont relevé ce pari, entre ambition et décontraction.  Il y aura eu de grosses déceptions, des confirmations et des découvertes.


Résumé de l’open -1400 : nos jeunes « pioux pioux » découvrent
page de résultat : http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=44820
Chez les plus jeunes cette année, il y a avait une forêt de petit nouveaux qui allaient découvrir l’ambiance d’un tournoi en immersion totale pour les deux Quentin, Maximilian, Adrien, Baptiste, Marianne Ilhan et Neyl. Pour tous ces joueurs, difficile d’exiger quoi que ce soit pour le moment. Tous, hormis Marianne, n’avaient aucune expérience d’un tournoi sans les parents pendant sept jours. Forcément, la technique est importante, mais il faut aussi leur apprendre à être plus autonomes, prendre des repères, créer les liens avec le groupe, partager des moments collectifs… Techniquement ils ont tous montré des belles choses même si produire un effort constant est encore trop tôt. Quentin WR a par exemple superbement commencé mais n’a pas su reproduire ses bonnes idées tout au long du tournoi, dommage.  Marianne à bien joué, mais veut trop bien faire. Elle essaye d’être trop parfaite dans la construction de ses parties. Si cela est surement un atout, il faut aussi savoir se lâcher pour marquer le point. De plus Marianne fonctionne à la confiance. Du coup, on se retrouve avec une tournoi étrange avec des séries de victoires avec des belles parties et des séries de défaites en voulant trop bien faire. Un tournoi instructif dont il faudra tirer les enseignements pour progresser. Pour tous les autres c’est une découverte totale Pour un premier tournoi si loin de la maison pendant toute une semaine, ils ont plutôt bien géré. Ilhan, Neyl et Baptiste ont su reproduire les idées montrées en analyse. Seul « hic », quelle bande de gaffeurs ! La concentration un peu trop perfectible lié à une gestion du temps hasardeuses les pousse souvent à la faute bêtement. Néanmoins pour ces trois la, avec plus de combativité et de rigueur, nul doute qu’ils seront présents régulièrement dans le groupe Stan. Enfin Mention spéciale pour Quentin H qui termine 26ème avec un joli tournoi. Quentin à enfin pris confiance et su montrer tout son potentiel. Il doit continuer en ce sens et travailler plus dans le détails maintenant pour avancer.
Pour ces huit jeunes, nous ne pouvons que les féliciter. Découvrir un tournoi pendant toute une semaine sans ses parents est difficile à leur âge. L’intégration est parfaitement réussi et les premières pierres techniques posées. Maintenant il faut poursuivre !

Classement open Jeune : Sur courant alternatif ! 
page de résultat : http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=44819
Chez les moyens, dans l’open moins de 2000, Manon sort du lot et de loin. Même si rien n’est parfait, Manon pour une première avec Stan, découvre Saint Lô et force est de constater que cela lui réussit plutôt bien. Elle termine 6ème en réalisant un joli parcours. Même si toutes les parties ne furent pas en totale maîtrise, Manon prend son temps et sait avoir du répondant quand cela est nécessaire. Énorme bravo !!!
Belle reconquête d’Adrien ! Cela faisait longtemps que je l’avais pas vu autant en forme aussi bien dans les bêtises que sur le jeu d’échecs. Froce est de constater que quand il tourne à plein régime c’est un tout autre joueur. Bon ok un pari entre le coach et Adrien a peut être réveillé en lui son côté sportif… Mais il a été quand même très bon. Adrien est juste « fainéant »… quel dommage car une fois en mode  » je gagne » il est capable de jouer à un niveau bien plus haut. Il termine 26ème, avec une centaine d’ELO en plus, enfin. Bravo p’tit bonhomme.
Anna aussi réalise un bon tournoi mais sur le tard. Après deux début de ronde gâchés par des gaffes horribles, elle commence par un terrible 0/2. Mais elle à su rebondir et revenir en douceur. Son style offensif lui permet d’engranger de nombreux points, mais aussi des défaites un peu prématurées. Il faut gagner en régularité et surtout un peu plus construire. Si l’équilibre entre son potentiel offensif et la construction se met en place, Anna sera redoutable.
Enfin Côme et Ulysse réalisent  un bon tournoi. Alors on va me dire, oui mais il ne gagnent pas plein de points et sont pas si bien classés. Oui, ok, mais  pour Ulysse et Côme l’essentiel sur ce tournoi étaient ailleurs. Je voulais qu’ils travaillent sur leurs défauts, à savoir leurs fragilité dans l’approche du jeu. Sans rentrer dans les détails, Côme à parfaitement réussi son contrat. Progresser est en général dans la logique des choses, mais réussir à faire des progrès sur ses défaut est plus dur. Côme à su se lâcher, jouer plus vite et rien que pour ça énorme bravo ! Il gère le stress de ses parties différemment et dans l’avenir cela va lui ouvrir de nouvelles portes. Pour Ulysse c’est différent. Il a de la réserve mais lorsqu’il perd tout s’écroule. Pour rebondir c’est souvent très difficile. Encore une fois il passe par cette étape et ce manque de confiance. Néanmoins, après son passage a vide, il a su réagir et finir par un joli 4/4! Comme quoi, rien n’est insurmontable. Pour ces deux la, au delà des résultats techniques, énorme bravo pour avoir réussi à comprendre le discours du coach et l’avoir mis en pratique. Le coach est content d’eux !
Thomas aurait presque pu faire aussi partie de cette catégorie. Il a fait de gros efforts pour contrôler son temps, son gros défaut. Hélas pour Thomas, si il met son énergie sur la pendule, alors il a du mal à se concentrer sur la partie et inversement. Il va devoir apprendre à tout gérer en même temps pour progresser.
Sinon nous avons Baptiste, le « cool cool » de la bande. Comme les plus jeunes et Manon, pour Baptiste et sa maman ce fut une première. Si au début ce fut difficile il est monté en régime jour après jour. Néanmoins, Baptiste est trop gentil et doit être « dur » dans l’approche de son jeu. D’une manière général, Baptiste doit se comporter plus en gagneur et prendre plus de risques. Si il y arrive, il va énormément progresser.
Enfin pour une fois, plus dur pour Iris. Habituée des bons résultats, cette fois ci ça passe moins. Toutefois pas de panique, cela arrive à tout « sportif » de passer à travers une compétition surtout après une longue année. Il faudra surtout comprendre les raisons de ce moins bon résultat et rebondir prochainement aux championnats d’Europe.

Résumé open Coquereau : que d’espoir !
page de résultat :
http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=44818

Enfin chez les grands, c’est dur pour Delphine et  Francoise. Elles font des efforts, ont souvent des positions supérieures mais souvent craquent… après le 30ème coup, avec le stress du temps et le manque de maîtrise les erreurs s’accumulent! Elles finiront surement frustrées des nombreuses belles positions gâchées mais avec plein de nouvelles idées et une vision nouvelle du jeu.
Pour Grégoire et Antoine un tournoi à oublier ou presque… un peu à l’image d’Ulysse techniquement tout y est. Les idées, la conception, et puis sans trop expliquer le comment du pourquoi, la gaffe un peu « stupide ». Une fois arrivée, le doute revient vite et ils enchaînent les erreurs dans les parties suivantes. Comme pour Iris, Grégoire et Antoine vont devoir accepter de passer à travers ce tournoi pour rebondir. Il faut en tirer les enseignements à froid et réagir.
Gaël a confirmé ses récents progrès et su faire un bon tournoi. Toutefois, le côté gaffeur de Gaël reste présent. Parfois il fait une partie entière très propre, et pour d’autres il passe à travers et craque. Pour progresser il doit réussir à gagner en régularité et jouer au même niveau toutes ses parties.
Pour Aurélien pas facile. Un début de tournoi canon qui pouvait laissé place à des ambitions raisonnables, puis une seconde partie de tournoi délicate. D’une manière générale les parties sont bonnes et ne reflètent pas le score final. Aurélien à souvent été maladroit dans le « dernier geste » pour terminer la partie. Il a souvent précipité ou voulu précipiter la fin de partie et multiplié des petites fautes qui lui ont coûté cher. Un tournoi cruel sur le plan comptable mais qui montre ses capacités.
Enfin quatre jeunes ont été plutôt bon, voir très bon. Dans ce groupe on peut noter Antonin. Son tournoi n’est pas exceptionnel, mais il a beaucoup progressé cette année et le premier objectif était de confirmer ses récents progrès. De plus Antonin manque d’expérience dans les tournois plus relevés. En quelques mois il essaye de rattraper tout ce temps « perdu ». Avec 4/9 sur une moyenne ELO bien plus forte, il réalise un bon tournoi et a montré des bonnes idées. Maintenant il faut continuer à travailler et jouer des adversaires plus forts pour apprendre.
Dans ce groupe on peut aussi parler du « retour » de Téo. Après une saison 2017-2018 ratée, Téo retrouve des sensations, et réalise un super tournoi. Elle a haussé son niveau de jeu tout au long du tournoi et joué enfin à son niveau que je lui connais. Cela fait plaisir pour terminer l’année ! Toutefois attention, faut continuer 😉
Tout pareil que Téo, pour Matéo! Une année correcte mais sans plus, et d’un coup le réveil de la force. Enfin… mieux vaut tard que jamais. Il a enfin montré tout le potentiel technique que je lui connais mais qu’il montre trop en « entrainement » et non en tournoi. Pour une fois il a su gérer et être concentré pour réussir. Pourvu que Matéo retienne la leçon et se lâche totalement pour allez beaucoup plus haut
Enfin Valentin est le dernier représentant de ce groupe. Il aura fait un super début de tournoi en enchaînant plusieurs perf cotre des forts joueurs. Il aura ensuite pris quelques risques et même un peu trop et perdu dans une finale égale contre un moins fort. Valentin confirme ses progrès de cette année et peut se diriger vers de nouveaux objectifs pour la saison à venir. Bravo à lui!
Enfin le grand gagnant de ce tournoi sera Lucas. Après une longue année en licence et quelques emplois histoire de remplir un peu plus son emploi du temps, il avait encore de l’énergie pour bien faire et atteindre les 2100. La mission était difficile, mais mission réussie! Bravo à lui. Si le début de tournoi est fragile avec quelques imprécisions, il à su dans la seconde partie du tournoi hausser son niveau de jeu et terminer par quatre belles parties. Rendez-vous dans un mois pour confirmer!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final…
la vie de coach est bien difficile et celle de joueur tout autant. On essaye tant bien que mal de les pousser mais bon, parfois ils faut bien reconnaître que se détendre, créer des souvenirs pour un enfant a tout autant d’importance qu’une simple partie d’échecs ! Alors sans être vieux jeux, les coachs s’amusent aussi sous couvert des enfants et essayent de faire passer le message quand c’est possible. Il y aura eu des bons ou des moins bons résultats, mais l’essentiel est ailleurs. Il faut savoir parfois lâcher prise et s’amuser tous ensemble, et sur ce point, l’édition 2018 fut une totale réussite.

Evidemment, un grand merci et bravo à  Françoise, Florian, Vaneza, Grégoire, Lucas, Rémi B, Valérie, Délphine et Cath pour leur implication. Chacun a su à son poste apporter sa pierre à l’édifice pour faire de ce Saint Lô édition 2018 une des meilleures éditions. Sans ce petit monde, l’organisation générale n’aurait pas été si fluide et agréable.

Une belle édition, ou le coach est ravi de finir en beauté avec un feu d’artifice plein les yeux comme cette saison qui fut une totale réussite ! Un dernier article fera le jour avant les vacances avec un best of’ des meilleurs moment prochainement. 
Merci à tous, et à très bientôt pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *